02/06/2008

Phoenix Mars Lander 2007

 

 

   

 
3397749516-la-sonde-phoenix-preleve-un-peu-de-poussiere-sur-mars
1er photo reçus de la sonde
 

A LA RECHERCHE D'UNE PREUVE DE VIE SUR MARS

La sonde américaine Phoenix, qui s'est posée fin mai dans une région polaire de Mars, a prélevé un peu de poussière, première étape vers la collecte d'échantillons du permafrost arctique, en quête d'éventuels indices de vie dans le passé.

L'atterrisseur a ensuite pris une photo des traces laissées, au cours de cet essai, par la petite pelleteuse placée au bout de son bras robotisé, a indiqué la Nasa.

Pour l'heure, les scientifiques ne savent pas vraiment si ce que l'on voit est de la glace apparente ou une roche, et ils ont besoin de recueillir davantage de données pour le déterminer.

C'est la détection de glace d'eau enfouie dans le sous-sol martien, en 2002 par la sonde Mars Odyssey, qui avait conduit les scientifiques à élaborer la mission Phoenix.

 

 

 

Petit rappel de la mission

Emportée par un lanceur Delta II, la sonde Phoenix a décollé de Cap Canaveral le 4 août 2007.

Après un voyage de 680 millions de kilomètres, l'atterrisseur se posera près du pôle nord martien le 25 mai 2008.

Phoenix sera la première sonde à se poser à ces latitudes. On aura certainement des images inédites.

Dès son atterrissage effectué, Phoenix déploiera ses panneaux solaires. Ce sont eux qui lui fourniront l'énergie nécessaire à faire fonctionner ses instruments scientifiques ainsi qu'à la préserver du froid martien.

Durée de la mission : 90 sol

(un sol correspond à un jour martien, soit 24 heures et 39 minutes) 

 

 

001_phoenix_logo

 

 

 


 
002_phoenix_croisière

  En phase de croisière vers Mars, l'atterrisseur est protégé par un bouclier thermique dans lequel il a été inséré, comme dans un cocon protecteur. L'étage de croisière fournit l'énergie nécessaire aux systèmes de vol (ordinateur de bord, moteurs pour changement de trajectoire etc...) grâce à des panneaux solaires. Au décollage, c'est plus de 670 kg qui sont envoyés vers Mars.


 
002_phoenix_lanseur

 

  Une fois arrivé à destination, sur le sol martien, l'atterrisseur libéré de son cocon protecteur et de son étage de croisière pèse 350 kg, dont 55 kg d'instruments scientifiques. L'énergie est fournie par des panneaux solaires en décagones réguliers (polygones à 10 côtés) qui alimentent des batteries lithium-ion.

 

 

Ce montage vidéo résume bien les étapes de la mission, du lancement, au vol vers mars, de la procédure d'atterrissage, du déploiement de la sonde, prise d'images et analyse du sol.
 

 

 
 GA Pt B Allemand  
Ligne 740
Retour au Menu_anime
Logo New 01 Lire commentaires_anime
Ecrire commentaires_anime

Section Technologie

19:24 Écrit par Rony | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |